Hygiène du milieu

Le Service de l’hygiène du milieu a pour mission de protéger l’environnement sur l’ensemble du territoire. De manière spécifique, il se fixe comme mandat :

  • d’assurer une eau de qualité supérieure et en quantité suffisante;
  • de sensibiliser les citoyens sur l’utilité du traitement des eaux usées;
  • de maintenir une gestion efficace des matières résiduelles grâce à la collecte des matières recyclables et compostables ainsi qu’au traitement des neiges usées.

Coordonnées

Centre de traitement d’eau Jean-Perreault
450, boulevard de l’Ange-Gardien, L’Assomption (Québec) J5W 1S8
Téléphone : 450 589-5671
Télécopieur : 450 589-8509
Courriel : bureauducitoyen@ville.lassomption.qc.ca





Vous ne le saviez peut-être pas, mais la Ville de L’Assomption est récipiendaire de plusieurs certifications et prix.

  • Reconnaissance 3 gouttes de cristal 2018
  • Certification 5 étoiles 2008-2018
  • Certification phase 3 PEXEP 2006
  • Certification phase 2 PEXEP 2001
  • Certification phase 1 PEXEP 2000

Bulletin de notes 

Réseau Environnement : Note de 91 % sur la gestion et le contrôle de la qualité de l’eau potable

Prix

Réseau Environnement : Finaliste prix Gustave Prévost 2013

La Distinction Gustave Prévost est remise à une corporation, membre de Réseau Environnement, qui œuvre dans le domaine de l’eau potable ou des eaux usées et qui a contribué de façon remarquable, au Québec, à l’amélioration et à la bonne gestion des infrastructures dans ce domaine.

Le réservoir de surpression situé à L’Assomption, dans le secteur Saint-Gérard-Majella, fournit une eau potable de qualité et en quantité suffisante à l’ensemble de la population.

La construction de ce réservoir de surpression et de rechloration était devenue prioritaire en raison de la forte croissance démographique que connaît le secteur Saint-Gérard-Majella depuis plus de 8 ans. Cette nouvelle infrastructure d’eau potable des plus modernes, qui a nécessité un investissement de 2 100 000 $ entièrement subventionnés par le Programme de la taxe sur l’essence (taxe d’accise fédérale) et de la contribution du Québec (TECQ) 2010-2013, assure une distribution d’eau efficace sur l’ensemble du territoire.

Maintes fois primée pour la qualité supérieure de son eau potable (attestation 5 étoiles), la Ville de L’Assomption poursuit alors ses efforts dans le but de fournir une eau potable respectant des hauts standards en matière de qualité. Ce réservoir permet ainsi de rétablir et maintenir une pression d’eau adéquate chez les résidents de ce secteur et d'assurer une protection incendie selon les normes prescrites grâce à l’ajout d’une pompe d’incendie en cas de sinistre.

Pour la Ville de L’Assomption, ce réservoir de surpression garantit un service essentiel à la population assomptionniste et contribue à la modernisation des infrastructures collectives, et ce, toujours dans une perspective de développement durable. N’hésitez pas à consulter notre dépliant d’information pour en savoir plus sur cette infrastructure municipale.

Jeux d’eau et pataugeoires

Les jeux d’eau de la Ville de L’Assomption sont dotés de minuteries qui permettent une économie d’eau importante. Si vous constatez qu’un jeu d’eau est défectueux, n’hésitez pas à contacter le Bureau du citoyen au 450 589-5671 ou par courriel à bureauducitoyen@ville.lassomption.qc.ca.

Bornes d’incendie

Périodiquement, la Ville doit drainer l’eau de certaines bornes d’incendie pour deux raisons :

  • lorsque le réseau n’est pas bouclé (ex. : bout de rue), il faut occasionnellement procéder au rinçage du réseau pour évacuer certains dépôts de particules et forcer la circulation d’eaux stagnantes pouvant manquer de chlore résiduel et ainsi assurer la qualité bactériologique de l’eau;

  • lors de travaux divers (ex. : équilibrage de réseaux, vérification de pression, entretien d’équipement, etc.). On retrouve plus de 600 bornes d’incendie sur le territoire de L’Assomption.

Le Centre de traitement d’eau Jean-Perreault représente la plus grande division du Service de l’hygiène du milieu. Composé d’une équipe de neuf employés permanents tous qualifiés en assainissement des eaux, ils ont pour principale tâche d’analyser la qualité de l’eau tout au long du procédé, et ce, en effectuant diverses analyses en laboratoire.

Le suivi en laboratoire permet un contrôle serré de la performance des divers équipements assurant ainsi la qualité de l’eau potable. Les analyses physicochimiques et bactériologiques peuvent être mesurées en continu grâce à une gamme complète d’instruments et d’analyseurs.

Le personnel procède également à des échantillons d’eau sur le réseau de distribution afin de vérifier différents paramètres tels que le chlore résiduel, la teneur en fer total, etc. De plus, un laboratoire indépendant analyse trois fois par semaine notre eau sur le réseau. Tout cela est fait dans un seul but : offrir la meilleure qualité d’eau possible à la population assomptionniste, et ce, en tout temps.

Consultez la brochure du Centre de traitement d’eau Jean-Perreault pour plus de détails sur nos procédés.

Programme d’excellence en eau potable (PEXEP)

Présentation
Depuis septembre 2000, les employés du Service de l’hygiène du milieu doivent respecter des consignes très strictes en matière de qualité de l’eau potable, car la Ville de L’Assomption a décidé, sur une base volontaire, d’être membre du « Programme d’excellence en eau potable » (PEXEP). Ce programme, instauré par Réseau Environnement- une filiale québécoise de l’ « American Water Works Association » (AWWA), oblige la municipalité à respecter les normes américaines de l’eau lesquelles sont beaucoup plus sévères que les normes québécoises.

Objectif
Le Programme d’excellence en eau potable vise à assurer, en matière de traitement, une protection maximale contre toute contamination microbiologique en utilisant au maximum et en tout temps, les trois barrières que sont la décantation, la filtration et la désinfection. La qualité visée dépasse celle de la réglementation québécoise et même américaine.